Quel est le salaire d’un plombier en France ?

‍Les plombiers, également appelés plombier-chauffagiste, sont chargés d’installer et d’entretenir le système d’alimentation en eau d’un bâtiment. En plus de leurs tâches principales, les plombiers offrent également des services tels que le débouchage et la réparation de fuites. Les plombiers facturent généralement les clients à la tâche plutôt qu’à l’heure, ce qui rend le calcul de leur salaire horaire plus difficile. Cet article vous aidera à en savoir plus sur le salaire des plombiers et sur le type d’opportunités que les employeurs peuvent espérer trouver dans ce domaine. Continuez à lire pour en savoir plus !

Combien gagne un plombier salarié en France ?

Le salaire des plombiers salariés peut varier considérablement en fonction de nombreux facteurs. La taille de l’entreprise où ils travaillent, la localisation de l’entreprise et leurs années d’expérience sont autant de facteurs susceptibles d’affecter le salaire d’un plombier. Le ministère français du travail estime que le salaire médian des plombiers est de 3 500 € par mois, soit 39 000 € par an. Il s’agit du point médian, ou salaire moyen, d’un plombier en France. Ce chiffre n’est pas spécifique aux plombiers salariés, mais peut varier en fonction de l’expérience, de la formation et des certifications du plombier en question. Les salaires peuvent varier entre 30 000 et 45 000 euros par an. Le salaire est susceptible d’augmenter à mesure que le plombier acquiert de l’expérience et obtient des certifications supplémentaires pour démontrer son niveau de compétence.

Quel est le revenu d’un plombier indépendant en France ?

Alors que les plombiers salariés peuvent s’attendre à un salaire régulier, les plombiers indépendants ont généralement des revenus irréguliers en raison de la nature de leur travail. Comme leur revenu peut varier considérablement d’un emploi à l’autre, il est difficile d’estimer le revenu d’un plombier indépendant. Toutefois, le taux horaire moyen des plombiers en France est de 28,20 €. Cette moyenne ne prend pas en compte le temps entre les travaux. Pendant ces périodes d’inactivité, les plombiers peuvent choisir de suivre une formation complémentaire pour développer de nouvelles compétences. Cela signifie que leur taux horaire peut être inférieur à la moyenne pendant les périodes où ils travaillent et supérieur pendant les périodes d’inactivité. Il est donc difficile de savoir exactement combien un plombier indépendant gagnera pour un travail donné.

un plombier reçoit une rémunération forfaire, par exemple il va être payer pour le remplacement d'un robinet. Il doit déduire les frais de déplacement ainsi que l'achat de la marchandise pour effectuer cette prestation. Son revenu sera la différence entre ses dépenses et le montant de la facture.

Les autres missions du plombier (entretien de chaudières, climatisation)

Outre l’installation et la réparation des systèmes d’alimentation en eau, les plombiers installent et réparent également les chaudières et les systèmes de chauffage. Ces systèmes peuvent être reliés à l’alimentation en eau d’un bâtiment. Par conséquent, un plombier peut être sollicité lors de l’entretien de la chaudière ou de la climatisation pour réparer une fuite ou un autre problème. Dans certains cas, le plombier peut également être chargé de l’entretien régulier de la chaudière. Cela est particulièrement fréquent dans les bâtiments où le plombier a installé un système de chauffage central. Le plombier peut être chargé de veiller à ce que le système de chauffage central soit maintenu en bon état de marche. Cela peut inclure le nettoyage et l’entretien de la chaudière, ainsi que le remplacement des pièces cassées si nécessaire. Il est également possible qu’un plombier soit responsable du fonctionnement général d’un système de climatisation. Cela est plus probable dans les bâtiments qui disposent d’un système central de CVC.

Aller plus loin – Vous avez décidé de devenir plombier ?

Si vous souhaitez devenir plombier, vous devez vous préparer à une carrière stimulante. Les heures sont souvent longues et le travail est physiquement exigeant. Vous devrez être capable de travailler seul ou en équipe dans des conditions difficiles. Vous devrez également être titulaire d’une licence pour travailler en France en tant que plombier. Si vous êtes salarié, vous recevrez un salaire régulier, et vous saurez à l’avance combien vous gagnerez d’un mois à l’autre. Si vous êtes indépendant, vous recevrez un montant fixe par travail, mais vous devrez également couvrir vos propres dépenses, comme les outils et le transport, et votre revenu variera considérablement d’un travail à l’autre. Quel que soit le type de plombier que vous décidez de devenir, le travail est stimulant et gratifiant et la demande est forte.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.